jeudi 16 mai 2013

Road-trip en Vercors entre amis : 4ème et dernière partie


Le rythme du road-trip qui s’accélérera l'après-midi pour respecter des contraintes horaires, je vais donc suivre ce même rythme dans mon récit et arrêter de vous assommer de texte ! Nous terminerons cette histoire en photos :
Avant de repartir petite pause ravitaillement... Manque de bol pénurie de Sans Plomb !
Nous allons à l'autre bout du village : idem ! Malédiction !
Nous repartons donc bredouille en direction du col à 6 voitures, les réservoirs doivent pouvoir tenir. Tout cela nous a fait prendre du retard, nous limiterons donc le nombre de pauses.

Pour notre dernière ascension du le col de Rousset, Honda en tête, nous aurons eu un motard suicidaire ! Ne supportant pas la pression de la "glue", il a finit par s'arrêter sur le bas-côté après avoir failli se mettre au tas 2~3 fois juste pour essayer de tenir le rythme... C'est à se demander ce qui leur passe par la tête parfois.

Plus haut la route s'était faite grasse pour notre ultime passage et une pluie fine ponctua même la montée. Nous enchaînons et prenons la direction des plateaux de Vassieux-en-Vercors... Finalement la pluie nous épargne.
Nous remontons encore plus haut dans la forêt de Lente, celle-ci nous offre des routes larges et désertes et permet un rythme élevé le long de ses grandes courbes. J'adore ces routes, à un moment je fais un peu cavalier seul, j'ai doublé un motard dans une ligne droite alors qu'il ouvrait en grand pour ne pas se laisser passer. Il a dû donner du fil à retordre aux autres.

Je les attendrais un peu plus loin pour un bout de route en mode "économie d'essence"... Au moment de prendre la D2 qui nous mènera à Saint-Laurent-en-Royan on tombe sur un rassemblement BMW : http://www.motorsport-passion.com
Pas que des BMW d'ailleurs...
Certains était très intrigués par la TVR :
On nous indique une station essence et nous repartons...
La D2 est une route déserte et large qui domine la vallée du Royan sur plusieurs kilomètres de longues courbes avant de plonger littéralement sur Saint-Laurent, nous enchaînons alors beaucoup d'épingles, Diablo me talonne avec sa Racetech.

Une fois en bas nous arrivons à la fameuse station, pour certain c'est le soulagement :

Sauf qu'elle est en panne, pas moyen d'accepter nos CB !! La malédiction continue !
Nous avons ensuite passé plus d'une heure et demie à chercher du sans plomb... Nous avons croisé 3 stations fermées, un autochtone nous en a indiqué une qui nous a fait passé par une très étroite route de campagne mais on est tombé sur un aérodrome.... Pas d'essence !

Ceux qui n'habite pas dans la région ont dû nous laisser là et ne goûteront pas à la fin du trajet. Rapport aux contraintes horaires précédemment évoquées. Les Exige et la S2 Racetech nous quittent, nous sommes 3 voitures quand on finit par trouver une station ouverte, fonctionnelle et pas en pénurie !

Nous remonterons les sensationnelles Gorges de la Bournes qui affichent les paysage les plus impressionnants de la journée, tirerons tout droit entre Villard-de-Lans et Lans-en-Vercors pour gagner du temps.

J'avais prévu une pause "achat de fromage chez le producteur" mais bien sûre il était trop tard pour nous y arrêter.

Nous descendons sur Grenoble dans la foulée et nous arrêtons sur une aire départ de ballade assez sauvage et pourtant à 2 pas du centre ville pour nous dire au revoir. La lumière de fin de journée est belle... L'occasion de faire les dernières photos.
Finalement le soleil nous aura accompagné presque de bout-en-bout, même à notre retour à Grenoble :

J'espère que ça vous a plu et merci de m'avoir lu !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire